Mots doux du vendredi #3

Une fois n’est pas coutume, j’ai le temps ce vendredi de partager ce qui occupe mes mains et mon esprit. L’ambiance générale actuelle me donne envie de prendre du temps pour faire des choses gratuites et douces. Pour célébrer le quotidien et les jolies choses.

Les naissances

Ceux qui me connaissent le savent: ma grand joie en couture est le cadeau de naissance!

Il est vrai qu’il est très agréable de réaliser soi-même ses propres vêtements, mais en réaliser pour les nouveaux nés ou les enfants en bas âge est vraiment ce que je préfère. Ceux qui cousent le savent: plus le vêtement est petit, plus il faut être minutieux durant son travail, de la découpe au finitions, le moindre écart et la moindre ligne de travers se verra sur le rendu final. Je crois bien que c’est aussi pour cela que j’aime coudre des vêtements pour les petits. Cela m’oblige à être attentive à tout, à recommencer et/ou à découdre autant de fois que nécessaire. J’y apprends la patience et la minutie. J’apprends également mes limites et à les accepter.

Un bébé se prépare à arriver chez un couple d’amis et c’est pour moi l’occasion de partager mes idées de cadeaux ici.

La gigoteuse/nid d'ange

D’abord parce que les noms associés à ces vêtements sont trop mignons et ensuite parce que c’est une pièce qui offre de multiples possibilités de customisations simples (plusieurs tissus différents, ajout de passepoile, bouton, place de la tirette,…). C’est une pièce que je réalise à chaque nouvelle naissance. Le choix et les possibilités sont telles que face à mon impossibilité de décider, certains parents en ont même reçu deux. 

Le modèle réalisé est relativement sobre. La seule originalité est la fermeture avec des boutons. Elle est bicolor (ou plutôt bi-tissus). Le tissu du bas (en plus grand ci-bas) provient de l’atelier-53 à Namur. Il est certifié GTOS i.e. l’environnement, de la production du coton (bio) à la teinture, est respecté. Ce label garanti également des conditions de travail respectueuses de l’être humain. 

Pour réalisé ce projet, j’ai pris le modèle de Paris-Normandie couture (0-3 mois) et l’ai un peu bidouillé: au lieu de placer une tirette sur le côté, j’ai assemblé la double avec le tissu et y ai ensuite placé des boutons en bois. Ils sont doux et s’accordent bien au tissu avec les ours. Pour plus d’originalité, j’ai décomposé le devant de la gigoteuse en deux tissus. Le tissu blanc est un jersey tout doux et c’est le même qui sert pour la doublure.

Je ne peux que conseiller le jersey pour coudre les gigoteuses et les vêtements de bébé en général. En tout cas, j’en suis ravie pour la doublure. OK c’est un peu plus compliqué et plus long à travailler mais cela vaut la peine. Le jersey est tout doux et bien chaud. Associé à la ouatine qui sert à épaissir la pièce, c’est tellement doux que j’ai envie d’en coudre une à ma taille pour dormir dedans.

Pour finir, le passepoile bleu ciel fait un lien tendre entre les deux tissus et ajoute un peu de structure.

Les petites bottines/chaussons

Qui tricote et n’a pas sans cesse des restes de laines dont il ne sait pas quoi faire?! Pas moi… J’ai un sac entier de fin pelotes, vestiges de projets passés et qui attendent leur heure de gloire. Une naissance, surtout en hiver est l’occasion de tricoter des chaussons. J’ai trouvé le modèle réalisé dans ce livre.

Beaucoup de reste de laine dans mon sac s’est déjà transformé en « chaussure de laine » pour  bébé.

Contrairement au autre modèle de chaussons, ceux-ci se tiennent droit sans pied dedans. Quelques mètres de laine et deux heures sont suffisantes pour réaliser ce projet. Le petit rebord permet de finir joliment le travail et égaie un petit peu la couleur de base.

Trousse et lingettes réutilisables

En parlant de chutes, c’est deux projets ont été réalisés avec des chutes. La pochette a été cousues avec les chutes de la gigoteuse et les cotons réutilisables ont été réalisé avec les chutes d’un t-shirt printanier réalisé l’année dernière.

J’ai l’impression que les lingettes réutilisables sont l’incontournable quand on début en couture (ou pas). Vraiment simples à réaliser, peu coûteuses et super rapides à faire. J’ai voulu en faire pour remplir la trousse et agrémenter les couleurs du projet.

La trousse a été réalisée à l’aide de ce patron. J’ai été séduite par la finition parfaite des coins du zip.  

L’intérieur est mikee bleu clair (rappel du passepoile de la gigoteuse ;)) et les coins ont été réalisés avec un morceau de tissu de la gigoteuse où apparaissaient les fleurs. J’ai profité du côté blanc du tissu pour broder le prénom du bébé. De cette manière, un pièce relativement simple devient originale.

Le bavoir customisé

C’est la pièce la plus créative du projet. À l’origine, c’est un bavoir tout simple. Un modèle que j’ai depuis longtemps. Pour ne pas charger en tissu et en couleur et pour finir joliment la pièce, j’ai simplement poser un biais sur le contour. Pour rendre l’intérieur plus vivant, j’ai « dessiné » (avec des chutes de tissu) un poisson dans les tons bleus. À partir d’un dessin de poisson fait à la main, on place des morceaux de tissu de couleur sur les zones à remplir qu’on assemble à la machine à chaque étape. 

La réalisation du dessin m’a donné plein d’idées pour en réaliser d’autres. D’autres formes, d’autres animaux,… Et pourquoi pas en faire un nouveau tuto?!

Il restera un petit gilet en tricot que je présenterai la semaine prochaine.

J’espère que cet article aura plu et surtout aura donné des idées. 

Belle fin de journée et bonne couture.

 

Marie

La publication a un commentaire

  1. chevalier solène

    L’ensemble est adorable, le tissu tellement joli !!!! Merci pour ce partage ! 😀

Laisser un commentaire